Petit point

Posté par Lecesne Yannick dans Voyages

Voyages

Petit point

Synthèse de ces deux dernières années ...

Bonjour bonjour,

Et oui ça fait un bail que je n'ai rien poster ...
Alors qu'est ce qui se passe dans ma petite vie ? Voici un petit résumé pour les plus courageux d'entre vous, je tiens à vous prévenir tout de même que cet article est assez intime dans un sens, rare sont ceux qui connaissent le fond de ma pensée, mais je pense qu'il est important que je la partage, peut-être que d'autres comme moi l'ont, mais préfère la taire, l'étouffer, donc si me lire peux vous rassurer / vous réconforter, je prends le risque.


Il y a un an de ça je terminai une partie des travaux d'Astérie (Remise en forme d'astérie)
Je dis une partie car malheureusement pour moi le gréement était à changer et du matériel de sécurité devait être acheté, ce que je ne savais pas encore à l'époque c'est que je venais de mettre le pied dans quelque chose qui me dépassait totalement ... L'envie de bien faire les choses ... Pour un marin sur le départ c'est bien la pire des erreurs, Moitessier nous le rappelle bien assez souvent dans ces récits, le plus important c'est de partir, qu'importe le confort ou autre gadget, et malgré ça, j'ai quand même fait la bêtise ... Vouloir tout bien faire, changer les choses, remettre à neuf, dans une quête éternelle de la sécurité, et le temps passe, passe vite ... Les finances fondent comme neige au soleil, l'hiver est arrivé, la pluie, le vent, l'ennui, haaaaa l'ennui ... La pire des choses ... Et bien évidement avec cet ennui, des questions ...

Et parmi toutes ces questions qui me taraudent H24, une en particulier m'intriguait, depuis que je goûtais à cette vie de liberté qu'offre un voilier, je ne me rendais pas vraiment compte que je m'éloignais des choses que "tout le monde" aime, enfin ce que j'imagine ce que tout le monde aime, un appart, une maison, un endroit fixe ou faire sa vie, un travail stable ... Et plus je m'en éloignais et plus je me demandais, et si j'avais perdu goût à tout ça ? Et si en continuant de m'isoler je n'étais plus capable d'aimer vivre avec les autres ? Et qu'est ce qui se passerait si, après mon voyage, je n'étais plus capable de vivre une vie "normale" ? Qu'est-ce que je ferai?

Suite à cette question qui me taraudait, une angoisse naissait, et si je n'étais plus capable de vivre "normalement" enfin ce que je conçois comme normal ? Que se passerait-il ?

"Tu le sais Yannick une vie sur la route ce n'est pas une vie" ... Je me le répétais sans cesse sans vraiment y croire dans le fond ...

J'ai donc décidé de partir dans une nouvelle aventure pour retrouver goût à une vie "normale", il y avait cette question en suspens et je me devais d'y répondre !

Allez c'est parti, on déménage toute sa vie dans la porshe (twingo rhum rhum...) et VAMOS ! Quitte à essayer cette vie choisissons un endroit que l'on ne connait pas et puis tant qu'à faire choisissons le soleil ! Direction Toulouse pour poser les bagages et reprendre goût à une vie "normale".
Et c'est parti ! Me voilà donc arriver sur Toulouse, une amie m'héberge le temps que je me trouve une petite coloc… Je ne la remercierai jamais assez (le poutou où que tu sois ma petite « chacha »)

Hop, colocation trouvée, des gens en Or, espagnols ! Génial je voyage assis dans mon canap’ !

Bien maintenant que nous avons un toit, il nous faut un travail !

Ho qu'est-ce que c'est que ça ? Une entreprise qui se veut plus proche de l'humain ? Ça me plait bien ça, on postule ! :)


Hop un job parfait et des collègues en Or, un travail juste génial (petite pub au passage pour les devs sur Toulouse, j'en connais une qui sera contente, balancer les cv -> Web Atrio).


Bon bah voilà on a un toit, des amis géniaux, un travail qui me satisfait, mais ... Il manque un truc quand même ... L'ennui revient un peu trop vite ... Soit, essayons de pas relâcher l'effort ! Je vends donc Astérie pour me racheter une moto !
Voilà c'est fait, une jolie moto pour ma dose d'adrénaline et d'aventure dans la région toulousaine ! Je suis fin prêt pour cette vie !

...


Voilà voilà j'ai tout pour être bien, tout ce que tout le monde cherche à avoir, je l'ai , je peux donc être "heureux" ?


...

 

Mais pourquoi ... Pourquoi ça ne marche pas ? Pourquoi je ne suis pas "heureux" pourquoi plus le temps passe et plus l'ennui revient me hanter de plus en plus fort, j'ai fait tout ce qu'il fallait pourtant. Je ne comprends pas ... Je ne me comprends pas ...

Je ne suis pas normal ? Pourquoi quand je ferme les yeux et que je me dis dans 1, 2, 3 ans tu seras encore là, cela m'angoisse et me déprime ... Pourquoi les autres n'ont-ils pas ces angoisses ? Comment font-ils ? Est-ce qu'ils y pensent ? Pourquoi moi j'y pense ... Et il est toujours là ... Ce virus qui me taraude ... Ces pensées de liberté de ne pas vouloir vivre une vie normale ... Pourquoi ? Pourquoi ai-je la sensation que plus je vis "normalement" et plus je me détruis ? Que ça me ronge ...

Ce monde m'use à petit feu ... Comment faire ? Je rêve d’une vie normale ! Les gens semblent heureux, comment font-ils ?

Bon ... Essayons autre chose alors, comment assouvir cette envie de liberté, ou plutôt la canaliser ! Des voyages limités dans le temps ? S'autoriser 1 mois 2 mois ? Partir voyager avec cette obligation de revenir encore et toujours. Regardons les bateaux ... Ho ... Un coup de cœur ...

Allez Yannick continue ta vie "normale" tu vas sûrement y prendre goût et tes angoisses vont disparaître, trouve-toi un petit bateau pour assouvir tes envies de liberté ! Ce ne doit pas être si mal de faire du bateau de temps en temps, ça te fera du bien... Et puis si vraiment tu en as marre tu pourras tout quitter et partir ... Ha... Et voilà ça recommence ! Ces projets qui reviennent... Mais pourquoi ! Je suis bien là, non ? J'ai tout de même acheter mon petit bateau un Pen Duick 600 que nous appellerons IDEFIX (idée fixe, à l'origine je voulais l'appeler ID FIXE, petit jeu de mot lié à mon métier et ma passion, malheureusement la personne qui a reçu le changement de nom a lu de travers et il devait préférer le classique de la BD hein x) )

J'ai tout fait pour la faire taire, cette petite voix dans ma tête qui me parle de voyages, d'aventures, mais je n'y arrive pas, il fallait que j'y succombe donc un peu pour tenir ... Nous sommes en janvier 2019 les projets pour cette année ? Aller chercher mon nouveau bateau qui se trouve en Bretagne et le ramener à bordeaux, prendre 2 mois de congés, une aventure comme tu les aimes ! Un petit bateau, la mer, un objectif un peu fou … C'est dingue … Avoir ce projet en tête me redonne le sourire ! Savoir que tu vas retrouver la mer ! Ta liberté, mais avec cette date de péremption fatidique, qui t'angoisse, et qui t'enerve.

... Et ...

Et bah non ! Surprise ! C'était sans compter sur le destin ! Merci qu'il m'ait retrouvé d'ailleurs ce con ! Je pensais qu'il m'avait abandonné quand je lui ai tourné le dos !
Soirée dans un bar ... Une rencontre ... Une personne qui souffre de la même maladie on dirait ? Empoisonné par ces envies d'aventure... Et contagieuse en plus ! On discute ... On se comprend ... Et elle me réempoisonne ! Et me voilà en face de cette inconnue qui me propose de partir à l'autre bout du monde ! Il n'en fallait pas plus pour mon esprit malade !

OKAYYYYY, Et c'est reparti pour l'aventure tant pis pour mes projets de bateau je veux aller voir le monde ! Cette vie "normale" me détruit, j'en suis certain alors pourquoi insister ? Peut-être qu'un jour j'en aurais envie mais c'est pas le bon moment c'est tout... Allez on se casse ! Et me voilà à refaire des projets de vie instable qui me font frissonner.

Cette vie de voyages et d'aventures !

Hop, je prends le billet Aller pour l'Indonésie et pas de retour ! J'aviserai selon mes envies.
Je me retrouve enfin. Cette sensation ... L'inconnu devant moi ... Et cette envie de sauter dedans m'avait tellement manqué, YOLO, au diable la vie "normale", j'ai essayé de toutes mes forces mais je suis encore malade ... Alors succombons à cette douce maladie.
C'est parti pour l'Indonésie, ensuite le Vietnam, allons voir ou a vécu notre héros (Bernard Moitessier). Lui, a vécu une vie sur la route, sur la mer et il était heureux non ? En tout cas il faisait des choses qui le rendait heureux, je veux faire pareil, je vais faire pareil !

Je rêve des caps de légende ! Soyons fous ! Pourquoi pas ? Nous verrons bien ! Je me retrouve enfin.

Je garde tout de même l'espoir qu'un jour cette vie normale me plaira, et ces envies de voyages disparaitrons, le jour où je trouverai mon âme sœur peut-être ? Car oui vivre à deux, peu importe où et comment, je pense que c'est plus simple, aimer la solitude à deux <3
En attendant je n'y arrive pas donc j'ai décidé de ne plus forcer les choses, et malheureusement je n'ai toujours pas trouvé de réponse à mes questions.
Il faudra que je vive cette aventure et que je retrouve la normalité pour savoir j'imagine ... Ou bien je ne préfère pas me dire que j'ai la réponse :/
Cette petite voix qui me crie sans cesse que nous sommes éphémère ici bas est la plus forte, peut importe la vie que nous choisissons, c'est une logique implacable, alors a quoi bon s'acharner quand au fond de soi quelque chose cloche.

À mes amis, ma famille, ces inconnus qui lisent ce truc infâme :D tout d'abord désolé je n'ai jamais été un grand littéraire ! Mais je voulais essayer de vous expliquer mon point de vue, vous partagez quelques unes de mes pensées. En espérant que certains y voie un peu plus clair dans mes motivations, ce qui m'anime, cette horrible contradiction que je promène avec moi l'envie de vivre tout à la fois … peut être trouverais je un schéma de vie qui me conviendra un jour.

En attendant je veux que vous retniez une chose : il ne faut pas s'inquiéter pour moi, jamais ! Car quoi que je fasse j'ai retrouvé le sourire et qu'il m'arrive un truc ou non, retenez juste que je faisais ce que j'aime ! Et Il n'y a que ça qui importe ;)

Merci et à bientôt

DES POUTOUS !


« Y'a pas de bonnes habitudes. L'habitude, c'est une façon de mourir sur place. » Jean Gabin, Un singe en hiver